Les arts martiaux mixtes ou MMA percent en Afrique : Demarte Pena, un des leaders

Sur les rings, on le surnomme le loup. Demarte Pena, trop juvénile pour avoir assisté à la guerre civile dans sa contrée qui est l’Angola, est devenu un compétiteur impressionnable au corps-à-corps. Il est l’effigie de proue de la jeune ligue pro d’Afrique des arts martiaux mixtes, une pratique en plein essor dans le pays.

L’indétrônable

Demarte a vu le jour dans une famille de guerriers, dans une périphérie de Luanda. Selon lui, lorsque l’on se place sur le ring, le dispositif « survival » démarre tout seul. D’ailleurs, son papa, qui a été général de l’UNITA, a aussi été abattu au front en 1998. Ce combattant né de 26 ans est toujours indétrônable en poids coq au milieu de l’EFC ou Extrem Fighting Championshi. Unique ligue professionnelle africaine de MMA, elle regroupe une mixture d’arts de coups pieds-poings, de corps-à-corps et de combat au sol.

Progression de l’EFC

Promulgué en 2009, l’EFC se transforme en rampe de lancement pour les athlètes du pays. Elle dispose déjà de sous-engagements de 120 combattants arrivés de la Côte d’Ivoire, du Nigeria, de l’Angola, du Zimbabwe, du Mozambique ainsi que d’Afrique du Sud. Elle demeure toutefois simple face à l’imposant challenge UFC ou Ultimate Fighting Championship sis aux USA. Cependant, elle a aidé à faire éclore en Afrique cette activité, dont la vision a progressé positivement ces derniers temps, mais demeure obscur, car est erronément alliée  à une brutalité sans restrictions.

Attirer les bailleurs

Actuellement, les télévisions diffusent en simultanée des batailles disputées face à des foules denses, captivant jusqu’à 1,5 million de spectateurs. Les télédiffusions dans plus de 110 contrées mondiales boostent à parfaire l’image du MMA afin d’appâter des bailleurs. Mais en dépit de sa renommée grandissante, l’EFC ne rétribue ses combattants que pour les rixes, qui sont rares, contraignant de nombreux joueurs sous contrat à travailler malgré leur position de pro. Quelques-uns sont engagés dans des entreprises de sécurité et certains travaillent en tant qu’entraîneurs sportifs.

 

Amine54 Posts

Grand pratiquant de l'UFC et d'autres sports de combat, je suis blogueur dans la vie également. Profitez de mes articles pour bien vous informer sur l'actualité des sports de combat.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password